Journée internationale de lutte contre la discrimination raciale : 3 actions à mettre en place 👇



Le 21 mars correspond à la Journée internationale de lutte contre la discrimination raciale. Pour l'occasion, on te propose un point historique sur cette journée pour finir avec 3 actions à mettre en place pour s'engager dans la lutte contre le racisme.



En quoi consiste cette journée de lutte contre la discrimination raciale ?



Pour la petite histoire, cette journée internationale est née en 1966 et a été instituée par l’Assemblée générale des Nation unies. Elle commémore le décès des personnes qui se sont battues pour l’égalité des droits en Afrique du Sud sous le régime de l’Apartheid, notamment lors d’une manifestation qui a eu lieu le 21 mars 1960 ; d’où la date de célébration. Cette manifestation a rassemblé des personnes qui avaient pour seul objectif de mettre fin à cette politique d’Apartheid en Afrique du Sud. Elle a malheureusement connu un bilan de 69 morts.





Depuis la suppression de l’Apartheid de l’Afrique du Sud en 1966, les lois et pratiques racistes ont été supprimées dans plusieurs autres pays jusqu’à atteindre un cadre international. Malgré cela, la lutte contre le racisme est aujourd’hui toujours d’actualité. C’est pourquoi l’UNESCO suit cette problématique de très près en faisant en sorte de lutter contre la discrimination raciale.



« En cette Journée internationale, l’UNESCO appelle ainsi chacune et à chacun à se mobiliser pour l’égalité et la dignité, et à faire sien le mot d’ordre de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan : « Notre mission est de confronter l’ignorance à la connaissance, le sectarisme à la tolérance. (...) Le racisme peut, sera et doit être vaincu ». »

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale



Pour la célébration de cette journée internationale aujourd’hui, l’UNESCO a opté pour le thème suivant : « Les jeunes se lèvent contre le racisme ». L’objectif de cette journée est d’encourager tout un chacun à promouvoir une culture mondiale tolérante, égalitaire, anti-discriminatoire et qui lutte contre les préjugés raciaux. En 2020, des jeunes se sont mobilisés partout dans le monde à travers le mouvement « Black Lives Matter ».



Poursuivons donc sur cette lancée! Il est au pouvoir des jeunes de lutter contre ces discriminations. Pour cela, on vous propose des actions simples à mettre en place pour que chacun puisse, à son échelle, soutenir et contribuer à la lutte contre le racisme.





Les 3 actions à mettre en place pour s'engager dans la lutte contre le racisme 👇



1. S'informer 👀


L’engagement passe avant tout par le fait de s’informer, de comprendre les enjeux et défis de notre société auxquels nous devons faire face.


De plus, comprendre le monde qui nous entoure permet de prendre du recul sur ce qu’on vit, sur ce qu’on ressent, sur nos expériences personnelles parfois douloureuses (si tu as déjà toi même vécu du racisme par exemple).

Cela permet également de déconstruire des normes et des valeurs que l'on acquiert dès l’enfance et qui contribuent à faire perdurer des stéréotypes racistes.


Pour comprendre les enjeux liés aux problématiques du racisme en 2021, on te propose différents contenus que tu peux visionner, écouter ou encore lire.

  • Écouter le podcast "Kiffe ta race" 🎙


Kiffe ta race est un podcast animé par la célèbre journaliste et autrice Rohkaya Diallo et l'écrivaine Grace Ly.

Dans ce podcast, on aborde et analyse la question de la "race" au sens sociologique du terme. Des chercheurs experts dans les questions de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie ou encore d’islamophobie interviennent en rendant des concepts sociologiques et historiques très accessibles.

« Pourquoi le mot « race » est-il tabou ? Qu’en est-il quand on est, à la fois, victime de discriminations raciales et sexuelles ? Comment assumer son identité plurielle ? Un mardi sur deux, Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent un·e invité·e pour explorer les questions raciales sur le mode de la conversation et du vécu. »

➡️ Il est disponible sur toutes les plateformes d'écoutes et sur youtube.



  • Lire La pensée blanche de Lilian Thuram 📚

Depuis plusieurs années, Lilian Thuram, célèbre footballeur, prend position sur des sujets liés au racisme. Il crée notamment en 2008 la Fondation Lilian Thuram-Éducation qui lutte contre le racisme.

« La pensée Blanche » est un livre très accessible et également particulièrement documenté, autant en sociologie qu'en histoire. Si tu souhaites comprendre les origines du racisme ou encore la situation des personnes racisées en France, ce livre est fait pour toi.

"Ce livre raconte l'histoire de la pensée blanche, son origine et son fonctionnement, la manière dont elle divise, comment elle s'est répandue à travers le monde au point d'être aujourd'hui universelle, jusqu'à infuser l'air qu'on respire."




La charge raciale est un concept sociologique développé par M. Soumahoro. Elle est liée au phénomène de racisme ordinaire, c’est-à-dire des petites remarques considérées comme anodines pour les personnes qui en font preuve mais qui en réalité sont de micro-agressions verbales et parfois physiques ; qui pèsent sur la santé mentale des personnes racisées.

Ce compte décrypte cette notion et pleins d'autres liés au racisme. Un super travail qu'on te recommande à 100% !

➡️ Pour suivre le compte, c'est juste ici.


  • Regarder la chaîne youtube de Salwa 🎬


Salwa parle de sociologie et d’histoire, et tente de comprendre nos imaginaires collectifs depuis l’époque coloniale. Elle s'est récemment lancée sur Youtube, elle a notamment abordé la charge raciale avec l'analyse d'une vidéo de Greg Guillotin, et le complexe du sauveur blanc. N'hésite pas à y jeter un oeil ! et

➡️ Pour regarder la chaîne youtube, c'est juste ici.





2. Témoigner 🗣


Comment naissent les luttes ? Le partage de témoignages et d’expériences des personnes ayant été victimes de racisme est essentiel pour prendre conscience des problèmes et y faire face au mieux.


1 million, c'est le nombre de personnes qui disent avoir été "victime d'au moins une atteinte à caractère raciste, antisémite ou xénophobe" en 2019, en France, selon une enquête de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) et de l'INED (Institut national d'études démographiques).


Que ce soit au travail, au sein du foyer, dans la rue ou dans un lieu public, ces micro-aggressions pèsent sur la santé mentale des personnes concernées et peut avoir de grave conséquences. Il est donc essentiel de témoigner, de partager son expérience pour pouvoir créer et développer de la solidarité.


Si toi aussi tu as déjà vécu une attaque à caractère raciste, sache que tu n’es pas seul et qu’il existe des espaces où tu peux en parler, témoigner, discuter avec des personnes ayant des vécus similaires.


Pour ça on te conseille :


  • Le compte Instagram "moifilledimmigres" qui partage différents témoignages vécus par des personnes racisées.



  • Sur une tonalité plus positive, l'appel à témoignage de Lallab, association féministe et antiraciste, vise à recueillir des témoignages de femmes musulmanes qui ont vécu une victoire face à des situations racistes et islamophobes. Si ça t'intéresse, tu peux les suivre sur instagram .







3. Soutenir les associations 🤝

Les associations d’action sociale luttent contre le racisme à travers différentes actions. Elles sensibilisent sur cette question très complexe. La création d'espaces de paroles destinés aux personnes ayant subi du racisme, ainsi que leurs autres actions d'auto-organisation sont indispensables et essentielles pour lutter sur le long terme contre le racisme.


Les associations féministes présentées dans notre article "Féminisme intersectionnel : 3 associations à suivre absolument !" luttent à la fois pour l’égalité des femmes et également contre le racisme subi par femmes noires, asiatiques ou encore d’Afrique du Nord. Les soutenir se traduit par leur donner de la visibilité, suivre leur travail, présenter leur travail à nos ami.e.s concernés, réaliser une donation ou encore devenir bénévole quand on est concernée !




➡️ Inscris toi à notre newsletter pour ne rien rater !



48 vues0 commentaire