Le Muslim Women's Day avec l'association féministe et antiraciste Lallab

Dernière mise à jour : sept. 6


Le 8 mars dernier, on vous présentait des associations féministes intersectionnelles pour une nouvelle approche de la Journée des Droits de la Femme. Mais saviez vous que le 27 mars avait également lieu une journée qui reposait sur ce principe ? Suivez nous dans cette présentation du Muslim Women's Day, l'occasion de parler du féminisme des femmes musulmanes !



Qu'est-ce que le Muslim Women's Day ?


Fondatrice du média américain Muslim Girl, Amani Al-Khatahtbeh décide de lancer la journée internationale des femmes musulmanes. Elle a lieu pour la première fois en mars 2017 et a pour but de mettre la lumière sur les droits et les voix des femmes musulmanes dans leur pluralité et de les célébrer, tout en abordant les problématiques qui leur sont propres.



En France et francophonie, l'association qui prend le lead de cette journée, c'est Lallab. Pour cette nouvelle édition, le thème est « Les Femmes musulmanes : de la puissance au pouvoir collectif ! » et l'association mettra en lumière la puissance des femmes musulmanes qui s’organisent et trouvent des solutions aux injustices qu'elles subissent. C'est une journée qui concerne tout le monde.


Au programme pour ce samedi 27 mars 2021 :


  • Un Facebook live de 10h30 à 17h30 avec tables rondes et talks révolutionnaires en ligne

  • Une mobilisation médiatique


Pour s'inscrire gratuitement, rendez-vous ici.


#muslimwomensday #Noussommespuissantes


Que faire pour participer à cette journée mondiale, que l'on soit musulman.e ou non ? Quel est le programme de la journée de Samedi ? Découvrez tout cela dans la suite de l'article, mais juste avant, découvrons l'association Lallab !




L'association Lallab : laboratoire de récits tout en #puissance



Défendre les droits et voix des femmes musulmanes, c'est la devise de Lallab. Mais que veut dire Lallab ? Il s'agit d'un néologisme, un mot formé à partir de "Lalla", qui veut dire "madame" en arabe maghrébin, et "laboratoire", pour symboliser l'espace que représente cette association.



" Nous apportons un changement de paradigme dans le système politique français de lutte contre les discriminations. Nous façonnons un monde dans lequel les femmes choisissent en toute liberté leurs propres chemins d’émancipation "


En 2016, Sarah Zouak fonde Lallab aux côtés de Attika Trabelsi et Justine Devillaine. Avant d'être créee en tant qu'association, Lallab est amorcée par une une réalisation de films documentaires reprenant le voyage de Sarah, joliment nommé "Women Sense Tour", qui fait découvrir des visages et récits de femmes musulmanes aux quatres coins du monde, engagées concrètement dans la cause de l'émancipation des femmes.


"J’ai décidé dans une initiative personnelle, de mettre en lumière des femmes musulmanes, plurielles, bien loin des clichés habituels. Pour cela, je suis partie pendant plusieurs mois au Maroc, en Tunisie, en Turquie, en Indonésie et en Iran à la rencontre de celles qui s’engagent [...] des actrices du changement qui allient sereinement leur foi et leur activisme." - Sarah Zouak sur le Women Sense Tour.

Du Women Sense Tour naît donc Lallab en 2016, association féministe et antiraciste dont le but est de faire entendre les voix et de défendre les droits des femmes musulmanes. Le constat est le suivant : les femmes musulmanes sont exposées à des oppressions sexistes, racistes et islamophobes de toutes parts. A cela s'ajoute une réelle stigmatisation et une occultation de leur parole dans l'espace médiatique (mais pas seulement). Lallab met ainsi en place de multiples actions et structures pour reprendre en main leurs récits.




À quelles problématiques répond l'association ?



42%, c'est le nombre de femmes portant souvent le voile qui ont déjà été victimes d’une injure liée à la religion, selon un sondage Ifop de 2019. Nous précisons qu'il s'agit de prendre les chiffres de cet institut de sondage avec certaines précautions. Toutefois, en tant qu'enquête menée sur environ 1000 personnes, ce chiffre nous permet d'aborder le fait que les femmes soient au coeur des oppressions racistes.


L'islamophobie est une réalité en France, pourtant controversée. On constate particulièrement cela à travers le climat médiatique souvent propice à une crainte et un rejet des musulmans, à une récurrence anormale de polémiques liées à l'Islam. Par exemple, dans cet article au sujet de pépites, absurdités et dérapages islamophobes dans les médias sont épinglés puis décryptés des propos qui banalisent le racisme et l'islamophobie. En dehors des médias, c'est dans la vraie vie que les femmes musulmanes font face à ces injustices, comme le montre ce "Top 10 des phrases sexistes et racistes que l’on peut entendre dans le milieu hospitalier" par exemple.


Lallab traite et communique sur de une large variété de sujets et problématiques, qui peuvent tout aussi bien être internes à la communauté musulmane. Le 8 mars derniers était publié dans le magazine un communiqué au sujet des violences sexistes et sexuelles dans les milieux militants ou religieux "qui ne doivent plus passer sous silence" .


Pour découvrir Lallab et les enjeux de société auxquels répond une telle association, il est essentiel de passer par leur magazine en ligne, qui fait partie des nombreux canaux par lesquels Lallab passe et s'organise pour faire bouger les choses.




Quels sont les outils et actions menées par Lallab ?



Le magazine de Lallab rassemble toute sorte d'articles, comme les portraits de femmes musulmanes plurielles. Il répond un objectif : les femmes musulmanes doivent être autrices de leur propres récits en abordant des sujets qui les concernent. Le magazine aborde d'autres sujets divers liés à l'actualité tel que des décryptages médiatiques, des revues culturelles, chroniques, témoignages, et bien plus encore.


  • Intellectualiser le militantisme avec le Lallab Agora


Le Lallab Agora a pour objectif de créer du savoir, se réapproprier des ressources en explorant le militantisme dans sa dimension intellectuelle. Il prend la forme d'ateliers mensuels dans lequel les Lallas se rejoignent pour discuter et réfléchir de sujets divers. par exemple l'article sur la sociologue et écrivaine Fatima Mernissi. Par exemple, les Lallab Agora de ces derniers mois portent sur le livre de Fatima Mernissi "Le harem politique, le prophète et les femmes"


  • Créer des espaces bienveillants

À l'aide de la création de groupes de paroles ou encore d'ateliers d'écriture, chaque femme peut prendre la parole sans crainte, recevoir du soutien et de l'entraide. Cela permet ainsi d'avoir des espaces "safes" qui permettent de libérer la parole sans être jugée et humiliée.




Devenir bénévole chez Lallab



Les bénévoles à Lallab sont appelées Lallas. Pour devenir bénévole à Lallab, il faut être attentif aux appels à bénévoles lancés en général en début d'année scolaire sur leurs réseaux sociaux. Devenir Lalla est ouvert à toute personne qui souhaite s'engager.


Avant de cela, on vous conseille de vous informer sur l'association, comprendre ses valeurs, ses enjeux et ses impacts. Pour ça, de nombreuses ressources vous attendent à la fin de l'article.

Il y a également divers évènements et actions de mobilisation auxquels vous pouvez participer qui ne nécessitent pas forcément d'être bénévole, par exemple dans le cas d'un appel à manifester ou se mobiliser.




Comment soutenir Lallab ?



  • Participer à leurs évènements tel que le Festival Lallab Birthday, et surtout le Muslim Women's Day ce Samedi !

N'hésitez pas à partager et relayer cet évènement sur les réseaux sociaux avec le hashtag #muslimwomensday #Noussommespuissantes.

Si vous êtes une femme musulmane, vous pouvez également partager vos expériences et victoires à travers ces hashtag.

Enfin, vous pourrez assister aux conférences et apprendre de nouvelles choses en vous inscrivant ici.

  • Partager le travail des Lallas (articles, événements etc.)

- Magazine en ligne

- Le compte instagram

- Le site internet


  • Soutenir financièrement l'association

Bon à savoir : le don à Lallab est défiscalisé! Il ouvre droit à une réduction fiscale : concrètement, cela veut dire que si vous faites un don de 20 euros, il ne vous coûtera que 6.80 € après réduction fiscale, par exemple.

Pour faire un don à Lallab, cliquez ici.




En savoir plus sur Lallab : ressources



Podcast La poudre : Entretien avec Sarah Zouak

Site du Women Sense Tour by Sarah Zouak

FAQ : Lallab démêle le vrai du faux à son sujet

Compte Vimeo Lallab avec des contenus vidéos à retrouver

Le projet Power Our Stories by Attika Trabelsi


78 vues0 commentaire