• Chaïma Las

#PasToucheAMonHijab : Se mobiliser pour défendre les droits des femmes musulmanes ✊

Mis à jour : mai 10


Le lundi 12 avril, le Sénat adopte le projet de loi "séparatisme", dont le débat parlementaire a mené à des amendements qui réduisent considérablement les libertés, ainsi qu'à des propositions de lois discriminatoires envers les femmes musulmanes notamment. C'est dans ce contexte que l'association Lallab s'est mobilisé pour soutenir et défendre les droits des musulmanes.




Une atteinte aux libertés fondamentales



Cela a intensifié un climat anxiogène pour celles-ci, plus largement pour les musulmans de France, et plus largement pour tout citoyen exposé aux divers discours politiques et médiatiques. Pour en savoir plus, on te conseille de lire le communiqué de l'association Lallab.


Les répercussions de cette monopolisation de l'espace médiatique par de nombreux propos islamophobes et stigmatisants se faisaient déjà ressentir, la foi des musulmans faisant une nouvelle fois l'objet de toute l'attention.


Une mosquée est alors prise pour cible à Nantes, et une journaliste musulmane (qui porte le hijab), Nadiya Lazzouni, est quand à elle violemment invectivée et menacée dans une lettre qu'elle reçoit de manière anonyme, rassemblant de graves insultes, à l'intersection entre islamophobie et sexisme.



Cela quand, à l'étranger, l'obsession française pour les musulmans ne manque pas d'amuser, comme souvent. C'est d'ailleurs de l'indignation provoquée en dehors de la France que nait le hashtag #HandsOffMyHijab, en soutien aux femmes musulmanes français qui portent le hijab, dont le choix et l'existence étaient au centre des polémiques.


De célèbres athlètes, mannequins, journalistes à l'international prennent la parole pour dénoncer ce qui ressemble à une islamophobie d'Etat. Qu'en est-il en France?



Source : publication instagram du compte @muslimtouch




Quels mouvements de contestation en France ?


Relayé et utilisé par des milliers de personnes, le hashtag #PastoucheAMonHijab qui reprend le #HandsOffMyHijab devient un réel mouvement centralisé sur les réseaux sociaux. Ils relayent et recueillent les photos et interventions de femmes musulmanes concernées sur le sujet.


Tout cela est à retrouver sur :


Facebook : Pas Touche A Mon Hijab

Instagram : @pastoucheamonhijab

Twitter @PasToucheHijab


Le collectif Les hijabeuses, dont la mission est de défendre le droit des femmes portant le foulard de jouer au football, a reprit ce hashtag. Le hashtag français #PastoucheAMonHijab a été créé par quatre femmes musulmanes Strasbourgeoises.


L'association Lallab, dans son dernier article reprend l'émergence de ce mouvement, puis lance son appel à une mobilisation collective. Pour en savoir plus sur l'association, tu peux lire notre article juste ici.

Tout le monde a sa place dans cette mobilisation, que l'on soit directement concerné.e ou non. En menaçant la liberté de certains citoyens, c'est celle de tous qui est mise en cause. Nous avons listé les différentes actions que tu peux mettre en place pour participer à cette mobilisation .



Comment contribuer à la mobilisation ?


L'association féministe et antiraciste Lallab profite de l'émergence de ce mouvement pour recenser les besoins des femmes musulmanes et continuer à s'organiser. Nous partageons ci-dessous son appel, qui détaille les différentes étapes pour participer à ce mouvement.



👉 Si tu es directement concernée :



- Prends-toi en photo avec le hashtag : #PasToucheAMonHijab ou #HandsOffMyHijab et publie la photo sur un de tes réseaux sociaux

en taguant Lallab et @pastoucheamonhijab.



- Réponds au questionnaire en ligne réalisé par Lallab afin de recenser collectivement les besoins et les préoccupations des femmes musulmanes concernées.

- Nomine 2 femmes musulmanes de ton entourage pour faire le challenge photo et répondre au questionnaire.



👉Si tu n'es pas directement concerné.e :


- Faire une photo en écrivant le message "Pas touche à leur voile"/." HandOffTheirHijab" sur ta main .

Tu peux même préciser en fonction d'un lien éventuel avec une femme concernée "Pas touche au voile de mon amie/ ma mère/ ma soeur".



- La publier sur les réseaux sociaux avec les hashtag #PasToucheAmonHijab #HandsOffTheirHijab , et tagguer les pages que nous avons citée plus haut, ainsi que l'association Lallab : @assolallab sur Instagram ou Twitter et @lallab sur Facebook



- Partager le questionnaire de Lallab à tes proches concernés, afin qu'elles puissent exprimer leurs besoins, ainsi que cet article, leur proposant de prendre part à la mobilisation.